[Theatre] Aladdin, The Disney Musical.

For my review of this musical in English, see below the En Français part.

disneys-aladdin-theatre-tickets-19120136

J’habite à proximité de Londres, quoi de plus naturel que de profiter de l’offre plus qu’alléchante qu’on y trouve en terme de comédies musicales. Le West End de Londres est le Broadway de ce côté-ci de l’Atlantique, et ne pâlit pas en comparaison (même si mes connaissances de la Mecque du « musical » datent de l’époque pre-9/11). Certes, on y trouve de tout: des comédies musicales intimistes qui ne restent que quelques semaines à l’affiche avant de disparaitre sans un bruit, mais aussi les blockbusters qui sont là depuis des années, et qui ont réussi à épuiser plusieurs séries d’acteurs sans fatiguer le public ! Aladdin est le dernier venu de cette dernière catégorie puisque la première représentation de ce classique de Disney a eu lieu en Juillet 2016. Mais clairement, cette comédie musicale est bien installée au Prince Edward Theatre, et devrait rester à l’affiche un bon bout de temps.

Déjà, il suffit d’entrer dans le théâtre pour être plongé dans la magie d’Aladdin. Le rideau qui ferme la scène en attendant le début du spectacle est très beau: coloré, sur des tons chauds rose/orange et un style très Disney (un peu too much d’accord, mais après tout on est là pour ça, non ?). La scène d’ouverture fait opérer la magie directement: c’est le génie (non déguisé pour les puristes) qui ouvre le bal. Mais la première chose que j’aurais dû faire – je le saurai pour la prochaine fois – c’est regarder le dessin animé Disney en anglais. Pourquoi ? Parce que même si je reconnais l’air, je ne connais pas les paroles des chansons et c’est quand même dur d’essayer de déchiffrer ce que les acteurs disent tout en appréciant la beauté des décors et le rythme de l’action. Alors oui « Arabian Nights » reste facile à comprendre, de même que « Friend Like Me » mais je pense que ça diminue quand même le plaisir de l’expérience.

IMG_5975

Si on s’intéresse au casting, le premier personnage qui vient en tête est le fameux Génie. Extrêmement drôle, plus vrai que nature, et avec de l’énergie à revendre: pour moi, c’est vraiment le héros de cette comédie musicale. C’est aussi le seul personnage qui casse le quatrième mur et s’adresse à nous – les spectateurs – directement (souvent avec des blagues sympas). Le tout avec un style très diva américaine excellent. Jasmine est juste comme il faut, très belle et, même si ce n’est pas vraiment politiquement correct de dire ça : de la « bonne » couleur (c’est d’ailleurs vrai pour l’ensemble du casting). Aladdin est très charmant aussi, mais je ne me souviens pas qu’il avait des pectoraux de cette qualité dans le dessin animé (bon ok, a 10 ans, je suis pas sure que c’est-ce que je regardais). Un seul bémol pour moi, j’ai trouvé que la voix d’Aladdin était juste en dessous de celle de Jasmine, et ça se sent d’autant plus dans le duo « A Whole New World » (« Ce Rêve Bleu » en version française). Par rapport au dessin animé, on a quelques changements de casting: pas de singe Abu (à la place on a un trio comique de compères d’Aladdin: Babkak, Omar, and Kassim) ni de tigre Rajah (remplacé par trois suivantes de la princesse). Iago n’est pas un perroquet mais un homme plutôt petit. Ces changements ne m’ont pas choquée, et plus de personnages apporte de la richesse au spectacle.

Je crois que ce qui m’a le plus dans cette comédie musicale, c’est le rythme : tout s’enchaine très vite, que ce soit les chansons ou les changements de décor. J’en ai pris plein les yeux, et c’est-ce que j’attends d’un tel spectacle. Apres avoir vu d’autres comédies musicales qui m’ont un peu déçue (Wicked, Dirty Dancing…) me voilà réconciliée avec le genre. J’ai d’ailleurs décidé d’aller en voir d’autre avant de rentrer en France (voir compte à rebourd ci-contre), à commencer par le Roi Lion la semaine prochaine.

separator

disneys-aladdin-theatre-tickets-19120136If you’ve ever been visiting London, I am sure you’ve considered going to a West End Musical. It is less expensive than a trip to New York’s Broadway, and, in my opinion, just as good. But then again, I would love  to go back to NY, and then I would definitely go and see a musical there. You can find many different shows in the West End: the small production kind, that comes in for a few weeks and then disappear, but also the mega-production that is here to stay for many many years, tiring squads of actors but never those who come to watch it. Aladdin is of the last kind, although one of the most recent. The premiere was in July 2016, but I believe it is in the Prince Edward Theatre to stay. It does not mean that you should not run to watch it – I say you should !

IMG_5975

One of the first thing that strikes the mind when getting into the theatre is the decor. All around me is in hues of red, orange and red. The most striking feature is actually the curtain that protects the stage before the show starts. As the Mother said : it would do a nice curtain in your house, and indeed it would as it is very pretty and one of a kind. A bit too much maybe but well, this is a musical. And a Disney one at that ! Actually there is one thing I should have done before going to watch this musical : watch the Disney movie again, and in English. I know the tune of the songs, but not the lyrics – having seen the movie in French only when I was a kid. If I have known the songs beforehand, I think I would have appreciated more the upbeat rhythm of this show, as well as its amazing stage décor. Yes, I recognized easily « Arabian Nights » and « Friend Like Me » but well – it is not the same. There was also an very annoying kid in my back that obviously did not know the English version of the story and kept asking – out loud – to her mother to translate. Which she did – out loud too. SHUT UP !

Looking at the casting, the first one who jumps to your mind will be the Genie. What a character ! He is truly amazing and larger than life, in a kind of an American diva style. Breaking the fourth wall and addressing us, the audience is only one of his perks (« not bad for a Monday »). Jasmine is just as she should be – very pretty – and, dare I say, of the right « colour ». I know I am not politically correct, but I would have hated it if they had white-washed this show. They did not, and that is true for all of the casting. After all, the story is supposed to happen somewhere in the Arabian peninsula. The actor playing Aladdin is very charming – but I don’t remember the movie character having such nice pectorals (maybe I was not looking at 10 yo). I would not give him a 10/10 though, as I felt that his voice was slightly under Jasmine’s, and that made the duo a bit feeble on his side, like in the famous « a whole new world ». There are few casting changes compared to the book, but I believe that they were justified and bring a nice touch to the play: there is no monkey Abu (but three friends of Aladdin taking over: Babkak, Omar, and Kassim), no tiger Rajah to protect the princess (but three maidens to keep her company), and the evil Iago is not a parrot but a very small man.

I think that what pleased me most in this musical is the rhythm of it all – you’re here to get stars in your eyes, and this show does the job. After a series of mildly satisfying musicals (Wicked, Dirty Dancing…), I have a renewed interest in the genre, thanks to Aladdin. In the days that I have left in the UK before I come back to France, I will go and see a few of those, starting with The Lion King next week !

Une réflexion sur “[Theatre] Aladdin, The Disney Musical.

  1. Ping : [Théatre] Book of Mormon – Here, There or Somewhere Else

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s