[Voyages] Un long week-end dans la Peninsule de Gower, Wales – Jour 2

For this article in English, scroll below the « en français » part.

Qu’y-a-t-il de meilleur qu’une journée en auberge de jeunesse après une belle rando sous un soleil estival ? OK, tellement de choses… Bon, ça fait partie de l’expérience, et je sais que mon lit m’attend en rentrant. Aujourd’hui encore, le soleil brille, la crème solaire est de rigueur et j’utilise mon deuxième tee-shirt – et le même pull. Cette fois-ci, nos voitures nous amènent du côté d’Oxwich, à quelques miles par des routes super étroites de Port Eynon, en direction de Swansea. 4.50£ au gardien du parking dépassé par l’afflux soudain de voitures, et hop nous partons à pied sur la plage.

Marcher sur la plage, c’est bien mais c’est bien crevant, surtout que le groupe est plutôt rapide ! Rapidement, nous montons sur la dune (le sable en montée c’est encore mieux), puis nous suivons la côte en direction de Swansea. On arrive rapidement assez haut, suffisamment haut pour passer au dessus d’un brouillard résiduel qui donne une impression surréaliste du paysage. Beau. Cette rando est un peu plus dure que la précédente: ça monte et ça descend, il y a beaucoup de sable et il fait encore plus chaud. Mais c’est tellement beau. Surtout l’arrivée (en courant toute la descente à fond dans le sable – souvenir de volcan au Cap-Vert) à la Three Cliffs Bay et sa rivière sinueuse. Notre objectif pour le pic-nic, le château de Pennard en ruine, se dessine sur le haut d’une des falaises. De là-haut, la vue se mérite mais est vraiment exceptionnelle.

IMG_6133-COLLAGE

Après le lunch, nous redescendons dans la baie. Les guides, compte tenu du fait que nous sommes un groupe rapide (y avait le choix?), décident d’allonger le parcours et de rentrer par l’intérieur des terres au lieu de passer par la plage comme  l’aller. Nous partons donc en direction d’une belle colline. Encore une fois, ça monte dur et vite mais la vue est superbe. C’est dingue ce qu’un groupe peut faire à votre motivation. Je me serais sûrement arrêtée des centaines de fois si j’avais été seule… Mais je ne veux pas être à la traîne, alors j’avance. Pfiou. La resdescente est moins évidente que le reste de la ballade, et je vois bien que cette partie là est improvisée. On voit bien le parking du haut de la colline mais les « quelques kilomètres, et seulement une heure de descente » annoncés se transforment en deux heures de hauts et de bas mais surtout de bataille contre la boue qui crève bien tout le monde. J’aime bien les sentiers bien marqués moi… Quand enfin on arrive au village d’Oxwich, tout le monde est sur les rotules après une rando de 22 km au lieu des 14 annoncés. Ah bravo.

IMG_6144-COLLAGE

Même si cette rando s’est révélée bien difficile, nous avons eu droit à un temps exceptionnel et à des vues hallucinantes. Je ne regrette rien,  mais autant dire que je n’ai pas été voir les étoiles le soir… Surtout que le repas du soir s’est révélé désastreux, dans un pub pas du tout équipé pour recevoir un groupe de 30 personnes affamées. Allez, il reste encore un jour sur ce beau week-end dans une région dont, il faut bien l’avouer, je n’avais jamais entendu parler auparavant !

separator

I am asking you – what is better than a night in a youth hostel after a tiring hike under a sun stronger than expected? A lot of things, indeed. But hey ho, I chose it so I am going to enjoy it, no matter what! Today, the sun shines even stronger, I put on my second tee-shirt, and keep the same hoody I had the day before, just in case in the bottom of my backpack… This time we take our cars to the nearby village/beach of Oxwich, only a few miles away. The parking attendant is obviously dumbfounded by this influx of cars at 9 in the morning on a Sunday but well. Here we go, and this time we start on the beach.

Walking on the beach on a sunny day is amazing, but it is pretty tiring when the sand is soft and the hiking group fast. Soon, we leave the beach and get up through the dunes – if walking on the beach was hard, i let you guess how the very sandy dunes were… We get to the top quite fast, and I am amazed by the view: a thick fog blinds the valleys but the top of the cliffs is piercing through and it is beautiful. This hike is more difficult, it goes up and down, and there is sand everywhere but it is indeed worth it. It is near noon when we arrive at Three Cliffs Bay, and I am the only one who follows our guides running down to see level in the sandy path. That reminds me of a very impressive hike down the side of a volcano in Cape Verde… There is no danger, I trust the guides and I just let go. So fun. The bay is amazing, with its river meandering in the middle. Pennard Castle, the ruins were we will have lunch is visible on one of the cliffs. From there, the view is – guess what? – amazing, and somehow soothing.

IMG_6133-COLLAGE

After lunch, we go back down to the bay. The guides, as we are a fast group (did we have a choice not to be?), decide to extend the hike. Instead of going back through the beach as planned, we get up to the hills. It goes up hard and goes up fast. I am quite out of breath, but then again, the view is also amazing. I guess I would have stopped so much more if I had been on my own – what a group makes you do is crazy! Once we are done with going up, we see the parking down below, but the end is far from near unfortunately. Even if the guides clearly said it would just be « an hour and all downhill », it turns out to be more like two hour, up and down, with the last part of it inches deep in mud. It’s 25C out here and there is no water left. Not the best way to finish a hike… I like my ways clearly planned, but well… Everybody in the group is parched (we thought it would be only an hour…) after walking 22km instead of the 14 planned, so the (large) cold one is again more than welcome before we go back to the hostel.

IMG_6144-COLLAGE

Even if this hike was longer and more difficult than the first one, it was great. It would be no surprise to you that I did not get to see the stars that evening, i just plunged in my bed. I need to make sure I was still alive for the last hike of the week end!

2 réflexions sur “[Voyages] Un long week-end dans la Peninsule de Gower, Wales – Jour 2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s